Encyclopédie Naheulbeuk

Accueil > Bestiaire > Truiccube

GemmeTruiccube

Mi-démonette, mi-jambonette

mardi 10 mars 2009, par Cham von Schrapwitz

Parmi les démons improbables qui hantent les donjons les plus crasseux de la Terre de Fangh, il en est qui cumulent le grotesque avec l’horrible. La truiccube en fait partie, et forme une sorte de glorification absurde et gluante d’un mal primal et charcutier.

L’origine des truiccubes est obscure. Certains pensent qu’il s’agit de démons de Slanoush, pervertis par une quelconque divinité mineure du Chaos, de la sphère « boucherie charcuterie ». D’autres érudits affirment qu’il s’agit d’une expérience magique ayant mal tourné. Comme toujours, les vieux sages à barbe sale racontent n’importe quoi pendant les festivals des Hobbits, aux seules fins de se faire mousser pour obtenir une bière gratuite.

La truiccube est un démon dont l’incarnation est de taille humanoïde. Elle représente un improbable croisement entre un succube et une truie. Pourvues d’ailes de chauve-souris à griffes acérées, d’un visage féminin sublime enlaidi d’un groin grotesque, les truiccubes vivent suspendues aux plafonds des grottes, le plus souvent à des crochets de boucherie improvisés. Leurs « jambes » se terminent en sabots d’ongulés, et la plupart du temps leurs cuisses graciles et néanmoins jamboneuses portent le tampon « VPF » (Viande Porcine Fanghienne). Il faut noter enfin que leur nombre de mamelles est variable, et que leurs mains sont également pourvues de griffes acérées, qui ne les empêchent nullement de manier des couteaux +4 contre les côtelettes, des cleavers of depravation et autres cursed nunchaku premium sausage.

JPEG - 86.1 ko
Truiccube
Illustration : Guillaume Albin, éditions Le Grimoire

Les truiccubes ont des mœurs violentes, et se délectent des aventuriers de bas étage qui osent s’aventurer dans les donjons (surtout les plus gras). Ils sont assurés de finir en tourtes, pâtés et autres chapelets de chipolatas, après avoir servi de hochets pour leurs amusements les plus indicibles (non, même contre paiement je ne dirai rien). Pour les combattre il convient d’adopter des méthodes radicales : l’utilisation des légumes verts bénits est recommandée, en particulier la holy salade verte of salvation (sans vinaigrette [1]). La grille de barbecue fonctionne aussi, mais il vous faudra un sac de charbon de bois ou un mage du feu pour l’utiliser (consultez ma grille tarifaire).

Notons enfin en guise de conclusion qu’elles sont parfois suivies de démons mineurs serviteurs, les bouillonccubes [2]...

Cham von Schrapwitz

Jeu de rôle : cet opposant, avec son gameplay et ses caractéristiques, peut être joué et affronté - il se retrouve dans les manuels de Slanoush et dans le grimoire de l’Invocateur.


[1La vinaigrette, vous la gardez pour votre prochaine rencontre avec les hommes-poireaux...

[2NDLR : Je n’aurais jamais osé la faire, celle-là...